Inktober Jour26: HIDE (Cacher)

par | 26 Oct 2020 | inktober, mes écrits

26 octobre: HIDE (Cacher)

 

Il émane un sentiment de tristesse de cette maison. Sentiment que le plaisir qu’ont les enfants à jouer peine à faire oublier. C’est un samedi après-midi pluvieux. La maman est encore au travail, mais le papa est à la maison. Il lit son journal pendant que ses enfants ont décidé de faire une partie de cache-cache.

– « Oh elle est géniale ta cachette, tu crois qu’on peut s’y mettre à deux ? J’arrive pas à me mettre dans un endroit que Déborah ne trouvera pas facilement… »

Marc ne répond rien, Léo prend ça pour un oui. Il vient se glisser à ses côtés.

Peu de temps après, la petite fille débarque elle aussi dans le salon, la tête qui tourne dans tous les sens, à la recherche d’un élément trahissant quelqu’un de caché.



– « Trouvé ! hurle Déborah en voyant le pied de Marc qui dépasse de dessous les rideaux. Derrière le rideau !! ».



– « Rah, mais t’es trop forte à ce jeu-là… » bougonne Marc.



– « Aller, à moi de vous chercher maintenant !! » Léo frétille de joie à l’idée que ce soit son tour.



Mais Marc lui coupe la parole et dit :



– « Bon, à moi de compter. Dans 30 secondes je viens chercher, alors pas de pleurs si tu n’es pas caché ! ».



– « OK, réponds Déborah, mais tu ne triches pas, tu comptes bien jusqu’à 30 ! »



Sur ce, elle se met à courir pour se trouver une cachette. Léo est un peu dépité. C’était son tour, mais Marc ne lui laisse jamais rien faire. C’est ça d’être le plus petit. C’est ne pas avoir le droit à la parole. Il prend son mal en patience, et continue de jouer, tout en boudant un peu pour la forme.

Marc met du temps à les trouver. Il est passé très souvent devant Léo sans le voir. Celui-ci se demande si son frère fait exprès de l’ignorer, ou si d’être caché sous la table était une bonne idée…

La partie prend finalement fin. Les deux aînés en ont assez. Et Léo n’a pas eu l’occasion de chercher une seule fois. Sa frustration retombe malgré tout très vite, c’est l’heure du goûter, et l’odeur du chocolat chaud lui monte déjà aux narines.

Ils se retrouvent tous les trois à table pour savourer bruyamment ce que leur père leur a préparé. Le chocolat fume dans les bols, pendant que la confiture se fait tartiner.

– « Papa… T’as encore mis trois bols aujourd’hui… » dit d’une voix toute timide Déborah.



Le père lève les yeux des tartines qu’il est en train de préparer, et fixe d’un regard vide le bol de Léo. Il ferme un instant les yeux, puis se reprend.



– « Je suis désolé les enfants, je n’ai pas fait attention… L’habitude… Léo me manque, et j’ai du mal à accepter sa disparition. Bref, je… Je suis désolé ! »



Ce disant, il retire le bol de Léo et rajoute d’une voix plus joyeuse :



– « C’est pour qui le rab de chocolat ??!! »



Léo sourit à sa famille.



Après tout, j’ai peut-être trouvé la meilleure cachette finalement…

Lire un autre article:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *