Inktober Jour25: BUDDY (Compagnon, Pote, Copain)

par | 25 Oct 2020 | inktober, mes écrits

25 octobre: BUDDY (Compagnon, Pote, Copain)

Nathan et Romain étaient les meilleurs amis du monde durant leurs études. En tant que colocataires, ils partageaient tout. Les succès, la joie, les fêtes, mais aussi les échecs et les peines de cœur. Ils s’étaient ensuite perdus de vue. Nathan était devenu astrophysicien, quand Romain obtenait un poste de directeur des ressources humaines dans un laboratoire médical. On pourrait penser qu’ils s’étaient éloignés au fur et à mesure, le temps, leur travail, des occupations diverses et variées les retenant ailleurs, etc. mais ce fut plutôt brutal.
Nathan n’avait pas pu s’empêcher de dire quantité de méchancetés à la copine de Romain, ce qui avait provoqué la rupture. Romain ne l’avait pas pardonné à Nathan. En réalité, cette fille trompait son ami, et abusait de lui moralement. Nathan avait bien tenté d’en parler avec son colocataire, mais Romain était éperdument amoureux, et refusait de le croire. Par amitié, Nathan avait alors pris la décision d’éloigner la toxicité de cette fille en agissant de son côté. Il avait réussi à la mettre en colère au point de ne plus pouvoir supporter la situation, et de quitter d’elle-même Romain. Une fois sa copine partie, ce dernier ne put pardonner à son ami son comportement, trop aveuglé qu’il était pour accepter la raison qui l’avait poussé à agir. Une amitié de 8 ans avait ainsi été rompue.
Ils vécurent tous les deux mal leur éloignement, mais la vie continua malgré tout. La colocation se termina, et chacun débuta sa vie professionnelle de son côté.

Puis un jour, Romain appela Nathan. Il avait besoin de son aide. Quelque chose d’incroyable venait de lui arriver, et il ne savait pas vers qui d’autre se tourner. Il ne voulait pas en dire beaucoup au téléphone, mais Nathan compris tout de même qu’une météorite était tombée dans le jardin de son ancien ami. Ils prirent donc rendez-vous le jour même, à la maison de Romain. Il habitait en pleine campagne, son premier voisin à des kilomètres de là.

Sur place, Nathan constata en effet la présence d’un très gros cratère, au centre duquel trônait une roche. Elle n’était pas juste impressionnante par sa taille, son apparence toute lisse sautait aussi aux yeux.

Par peur de se brûler, Romain n’avait pas osé la toucher. La présence de Nathan le rendit un peu plus téméraire, et il effleura d’un doigt fébrile ce revêtement. La sensation était étrange et agréable à la fois. À tel point qu’instinctivement, il finit par poser toute la paume, à plat, sur cet objet céleste.
Le sol se mit à trembler. De surprise, Romain enleva d’un mouvement brusque sa main. Un craquement se fit entendre, une longue fissure entoura la météorite et la recouvrit tout entière. En un instant, la surface lisse était devenue fissurée de partout. Après un instant immobile, le revêtement fendu s’écroula en poussière sur le sol. À la place de la météorite, reposait maintenant une boule en métal rougeâtre, luisante, surplombée de ce qui ressemblait à une charnière.

Puis sans avertissement, elle s’ouvrit, telle la porte d’un silo anti-nucléaire.
Un enregistrement audio se fit entendre :

– « Bonjour, je suis en train d’apprendre votre langue, et ma maman m’a dit que le mieux pour faire ça, c’est encore d’avoir un correspondant dont la langue maternelle est celle qu’on veut apprendre. Alors je vous ai observé, et Romain, vous avez l’air très gentil et très compréhensif. Accepteriez-vous de devenir mon correspondant ?
Pour me répondre, appuyez tout simplement sur le bouton. »

Le tout était suivi d’un borborygme incompréhensible, qu’on pouvait facilement interpréter comme la signature de cette lettre audio, dans une langue inconnue.

Nathan et Romain se regardèrent, abasourdis. Puis, ensemble, observèrent l’intérieur de la boule, pour constater qu’il y avait bien un bouton, comme stipulé dans le message. Une aventure riche en nouvelles connaissances allait se présenter à eux.

C’est ainsi qu’ils redevinrent les meilleurs amis du monde, sous couvert de correspondance atypique avec une autre planète.
Ils se réconcilièrent, Romain avoua à Nathan qu’il était conscient qu’il avait agi pour son bien à l’époque, mais qu’il avait été vexé de s’être aveuglé à ce point avec cette fille.

Juste un petit conseil de vie : tentez d’avoir un correspondant extra-terrestre, ça peut aider pour reforger une amitié essentielle, et vous ouvrir de nouveaux horizons.

Lire un autre article:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *